lundi 18 juin 2012

Redressement judiciaire du groupe DOUX : les éleveurs du Massif Central dans l’attente

Une quinzaine d’éleveurs de volailles sont en contrat avec le groupe DOUX dans le Massif Central (Allier, Creuse et Puy-de-Dôme).

La section régionale avicole de la FRSEA Massif Central est très soucieuse de l’intérêt de ces éleveurs et des conséquences sur l’ensemble de la production française de volailles.

La section régionale avicole de la FRSEA Massif Central sollicite les pouvoirs publics pour que des solutions concrètes soient trouvées face aux créances des éleveurs détenues avant le 1er juin. Ces créances sont de l’ordre de 10.000 € à 30.000 € par exploitation, les éleveurs du Massif Central sont dans l’incapacité de supporter ces difficultés financières.

De plus, la profession demande aux banques, à la MSA et aux divers fournisseurs d’examiner les situations des éleveurs avec bienveillance et de leur accorder des facilités de trésorerie.

Aussi, les éleveurs de notre région attendent des informations sur leurs débouchés et leurs outils d’abattage.

LA DÉFENSE DE LA PRODUCTION DE VOLAILLES FRANCAISE ET LE MAINTIEN DES MARCHÉS D’EXPORT DOIVENT ÊTRE LES PRIORITÉS DES POUVOIRS PUBLICS.

Communiqué FRSEA Massif Central

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire