jeudi 8 juin 2017

Eleveurs & Engagés : Action de communication Carrefour Moulins

Le 7 septembre 2016, l’enseigne Carrefour, s’engageait nationalement dans la démarche du cœur de gamme ou « Eleveurs et engagés ». Cet engagement porte principalement sur le développement du dispositif et la revalorisation des prix d’achat de la bête indexés sur les coûts de production des éleveurs.
Après avoir rencontré le 14 mars dernier, les Directeurs des GMS du département, nous avons attentivement surveillé l’application de l’engagement national sur notre territoire. Durant cette réunion nous nous étions engagés à aider les enseignes qui le souhaitaient à communiquer sur le cœur de gamme pour le lancement.
Nous avons donc, mardi 30 mai, fait la première action de communication au seins du magasin Carrefour de Moulins qui propose aux consommateurs de la viande « Eleveurs & engagés » dans ses rayons depuis un mois.
Avec cette première action, nous espérons que les autres GMS du département suivront cet exemple et proposerons dans les prochaines semaines dans leurs rayons (signalée par le logo) de la viande qui permet de rémunérer l’éleveur à sa juste valeur.
Nous restons attentif au déploiement du dispositif et sommes prêts à renouveler ce genre d’opération dans les grandes surfaces.



CA FNSEA03 : Renouvellement de bureau et sujets d'actualité

Le 30 mai dernier, les élus de la FNSEA03 se sont réunis à Saint Pourçain afin de débattre sur les différents sujets d’actualités et de renouveler le bureau.

Les membres du conseil ont élus :
Président : Gilles CABART
Vice-Présidents : Frédéric BLANCHONNET, Christophe JARDOUX, Richard MOINE et Bruno MORAND
Secrétaire générale : Martine DURIN
Secrétaires généraux adjoints : Nicolas BONNEFOUS, Julien CUSIN-MASSET, Nicolas PERRET et Guillaume LOTTIN (JA)
Trésorier : Mickaël DURET
Trésorier Adjoint : Pierre LAMPAERT
Membres : Patrice ABDALLA, Philippe BESSENAY, Patrice BONNIN, Philippe BOYER, Jean-Marc CHAMIGNON, Jean-Hugues DUPRE, Hugues DUYCK,  Yannick MARTINET, Philippe MORET et Michel LABOUESSE.
Membre stagiaire : Laurent THIVAT.

Les élus ont ensuite abordé le sujet des versements des aides PAC et particulièrement les aides Bio et MAEC.

Le Président de la FNSEA03 est revenu sur la rencontre avec les candidats aux élections législatives du même jour. Cette rencontre, répondant à une demande de la FNSEA Nationale, a parmi d’accueillir une dizaine de candidats sur l’exploitation du GAEC MDL sur la commune de Chavenon. Durant cet échanges, les candidats ont pu exposer leur programme agricole. Les élus présents (FNSEA03/JA03) ont pu rebondir et leur faire des propositions (13) concrètes pour aider l’agriculture Bourbonnaise, comme par exemple : mettre en œuvre une politique structurée de la ressource en eau, mettre en place la TVA sociale afin de supprimer totalement les cotisations famille et maladie des agriculteurs ou encore cesser immédiatement toute « sur-transposition » des normes. Les élus regrettent cependant que seulement une dizaine de candidats ait honoré l’invitation.

Les membres présents sont aussi revenus sur l’épisode de gel de ces dernières semaines. Gilles CABART, a rappelé qu’une visite avait eu lieu la semaine dernière sur la commune de Biozat avec la participation des JA03, de la Chambre, des Coop et des négociants afin de montrer les dégâts sur les céréales et oléo protéagineux. Cette rencontre avec l’administration et le Préfet, a permis de faire un constat et une nouvelle rencontre est prévue à la récolte afin d’estimer réellement les pertes.
Enfin, les élus ont débattus sur le sujet du stockage de l’eau et des différents projets dans l’Allier, mais aussi de l’arrêté phyto.

En conclusion, le Président a rappelé les prochaines réunions de la FNSEA03 : le 7 juin aura lieu une commission syndicale qui permettra de travailler sur la recherche de nouveaux adhérents, et le 27 juin pour la prochaine réunion de bureau. D’ici là les élus participeront à toutes les réunions à la DDT (CDOA), à la Chambre (Schéma des structures) mais aussi à la région (Section régionale grandes cultures le 12 juin, section régionale des anciens exploitants le 6 juin, COPAMAC Sidam le 23).


mercredi 18 janvier 2017

Commission mixte du 12 janvier 2017

Jeudi dernier s’est déroulée la commission mixte paritaire entre la délégation des syndicats représentant les employés de la production agricole et la délégation patronale emmenée par Emmanuel Ferrand et Laurent Thivat pour la FNSEA03.
Dans les locaux de la direction du travail la matinée fut consacrée à la révision-fusion de la convention collective polyculture élevage avec celle des horticulteurs pépiniéristes devenus depuis l’an dernier une section de la FNSEA03.
Il faudra malheureusement encore une séance pour arriver à un accord, la loi travail dite loi El-Khomri étant passée par là et modifiant ou rajoutant des articles qui n’étaient pas connus lors de la dernière réunion de travail. Au passage cette loi n’arrange pas clairement les salariés et rend donc les discussions plus tendues qu’elles ne l’étaient lors des dernières séances.
Le retour en salle l’après-midi avait pour objet la révision de la grille des salaires tenant compte de la hausse du SMIC au 1er janvier de +0,93%. Après avoir exposé la situation agricole catastrophique régionale et départementale aux représentants des salariés avec à l’appui les documents statistiques de l’Etat et après que la délégation des salariés se soient rangée derrière la demande de la CGT à savoir une augmentation immédiate de 400€, le SMIC à 1800€, et une prime de 1% par an jusqu’à 25 ans, la délégation patronale refusa toute augmentation des salaires hormis celle imposée par la loi pour l’indice 100.
C’est donc dans une atmosphère tendue que les protagonistes se sont donnés rendez vous en février prochain pour un nouveau travail sur la convention collective pour espérer aboutir enfin à la révision de ce document datant de 1977.
Voici la grille des salaires


samedi 30 juillet 2016

Cri d'alarme de la FNSEA03 et des JA03

Un printemps pluvieux, des gelées au mauvais moment et des maladies qui se développent : voilà les raisons des mauvais rendements des moissons dans notre département.
Le 29 Juillet dernier, les élus de la FNSEA03, des JA03 et de la Chambre d’agriculture ont rencontré, sur l’exploitation de Pierre BRENON à Chapeau, le Préfet et le directeur de la DDT afin de montrer que la filière était en péril.
Nos élus, ont souhaité alerter les pouvoir publics de la situation alarmante qui est en train de toucher tous les acteurs de l’agriculture. Cette rencontre, sur le thème des moissons et des problèmes des céréaliers de nos zones, à également permis de rappeler que la crise de l’élevage est loin d’être terminée et que les exploitations sont de plus en plus dans de mauvaises situations malgré les plans de soutien de ces derniers temps.
Concernant les céréaliers, appuyé par les responsables de coopératives et techniciens,  les élus, ont insisté sur le fait que les rendements étaient en baisse de 25 à 30 % cette année, et que la qualité n’était pas non plus au rendez-vous : ce qui se répercute forcement sur le prix de vente des produits. Gilles CABART, Président de la FNSEA03, a rappelé que les céréaliers subissent des trésoreries faibles depuis maintenant plus de 3 ans, et que cela ne risque pas de s’améliorer avec les prix de vente pratiqués et les contraintes environnementales toujours plus complexes à mettre en place.
Le Préfet qui a conscience des problèmes de nos producteurs, est prêt à mettre en pratique les annonces du ministre du 27 juillet (TFNB, dérogations CIPAN, remboursement de la TVA), en rappelant qu’une nouvelle rencontre entre le syndicalisme et le Ministre était programmé pour le 1er septembre. Il souhaite également mettre en place une nouvelle cellule de crise afin d’identifier et de répondre au mieux à nos demandes.
Les Elus du syndicalisme et de la Chambre d’agriculture ont voulu lancer avec cette rencontre un cri d’alarme, et ont affirmé au Préfet qu’ils seront vigilants sur la mise en place des mesures annoncées par le Ministre. Enfin ils ont rappelé que si celles-ci tardent à se mettre en place, ils n’hésiteront pas, alors, à se mobiliser pour faire avancer les choses.





mardi 17 mai 2016

La traversée des campagnes par les anciens exploitants

Après l’opération « Miettes de pain » de 2012, les agriculteurs retraités ne se satisfont pas des timides avancées obtenues.
Pour insister et rappeler la situation préoccupante des retraités agricoles, la SDAE de l’Aisne a décidé d’agir une nouvelle fois, pour ne pas mettre aux oubliettes tout une corporation de retraités qui touche une retraite en moyenne 40 % inférieure à celle des autres français.

Elle organisera : LA TRAVERSEE DES CAMPAGNES DE FRANCE

Une trentaine d’anciens exploitants de l’Aisne partira dès le 17 Mai pour Lamanère, la commune la plus au sud du pays, en parcourant à pied 10 à 15 km par jour et par département pour collecter un maximum de lettres adressées au Président de la République, dénonçant le faible montant des retraites agricoles. Les adhérents des départements non traversés sont à invités à envoyer directement leur courrier à l’Elysée.

A son retour, ces lettres seront déposées à l’Elysée.

Ainsi 12 départements seront traversés :
⇒ Mardi 17 Mai 2016 : Aisne
⇒ Mercredi 18 Mai : Seine et Marne
⇒ Jeudi 19 Mai : Loiret
⇒ Vendredi 20 Mai : Cher
⇒ Samedi 21 Mai : Allier
⇒ Dimanche 22 Mai : Puy de Dôme
⇒ Lundi 23 Mai : Cantal
⇒ Mardi 24 Mai : Aveyron
⇒ Mercredi 25 Mai : Tarn
⇒ Jeudi 26 Mai : Hérault
⇒ Vendredi 27 Mai : Aude
⇒ Samedi 28 Mai : Pyrénées orientales (Arrivée à Lamanère)

La section des anciens exploitants de l’Allier (SDAE03) vous donne donc rendez-vous à Fleuriel (03) pour débuter une marche d'une dizaine de kilomètres en direction de Saint Pourçain à partir de 14h. Enfin, un moment convivial sera partagé à la cave coopérative de Saint Pourçain à 16h.

Tout au long du parcours, les agriculteurs retraités crieront haut et fort leur mécontentement et réclameront un peu plus d’égalité.


« Traverser la France pour prouver notre détermination…Nous voulons plus d’équité pour les retraités et leurs pensions »

jeudi 17 mars 2016

Edito FNSEA03 / JA 03








A qui le tour ?




Voilà maintenant un mois et demi que nous multiplions des actions et à chaque fois que nous interpellons aussi bien des responsables de GMS que des transformateurs, c’est toujours le même refrain : « ce n’est pas nous, c’est les autres… ». Il y en a marre de cette rengaine !
Les JA03 et la FNSEA03 sont sur tous les fronts et à force de traquer le loup, il va bien se décider à sortir de la bergerie.
Et nos responsables politiques !
Qu’ils étaient fiers de venir se montrer au salon de l’agriculture pour pavoiser et soit disant nous soutenir. Or n’aurait-il pas été plus judicieux qu’ils soient de plus fervents négociateurs pour nous appuyer dans les tractations qui ont eu lieues entre les transformateurs et les distributeurs ? Mais pour cela, il faut du courage et nous pensons qu’ils en manquent face à ces ogres du commerce. Et bien sur, qui paye la note ? Les producteurs et les consommateurs.
La population, elle, nous soutien et nous devons en profiter. Nos différentes actions de communication, comme les opérations de stickage des produits sont un bon moyen pour expliquer aux consommateurs, qui sont eux-mêmes floués. Si nous pouvons leur apporter un peu de lumière, ce sera aussi bénéfique pour eux que pour nous.
Enfin, la politique de l’autruche n’est pas non plus une issue et c’est en restructurant nos filières que nous verront enfin le bous du tunnel. Pour pour cela, il faut aussi se mettre autour d’une table pour apporter des solutions et construire demain !